Home A la uneZoom sur Bangkok, la capitale thaïlandaise vertigineuse

Zoom sur Bangkok, la capitale thaïlandaise vertigineuse

Bangkok, ses gratte-ciel vertigineux, ses maisons sur pilotis, sa cuisine de rue, ses autoroutes suspendues, ses centres commerciaux modernes desservis par les tuk-tuk… Ville aux mille visages, la capitale thaïlandaise oscille entre le calme des temples et la frénésie des rues. Sans limite, elle offre un séjour entre tradition et modernité avec l’atout, non négligeable, d’une cuisine réputée pour être l’une des meilleures du monde !

Bangkok en quelques chiffres

canal-bangkok-ville-thailande-bateau

Province à elle seule, la ville de Bangkok compte plus de 8,5 millions d’habitants sur une superficie de 1568,7 km2, soit 15 fois Paris. Près de 13% de la population thaïlandaise y vit, attirée par son dynamisme économique. Bangkok est en effet la 3ème au rang des villes d’Asie du Sud-Est les plus dynamiques, derrière Singapour et Hong Kong. En 2015, près de 18,24 millions de touristes étrangers sont venus visiter les temples de Bangkok, faire une escapade en tuk tuk, prendre des selfies avec les buildings ou naviguer sur les célèbres canaux de la ville.

Le Bangkok traditionnel, entre temples et Histoire

bangkok-temple-Wat Benchamabophit

La ville de Bangkok est empreinte du culte bouddhique : 95% des thaïlandais sont bouddhistes. C’est notamment pourquoi le nom « Bangkok » est peu utilisé par les thaïlandais qui la surnomment « Krung Thep », diminutif d’un nom bien plus long qui lui a valu le record Guinness du nom de lieu le plus long au monde : «Krung Thep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prast» et qui veut dire : “Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn» signifiant “Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn».

De ce culte bouddhique omniprésent demeurent des vestiges d’une grande beauté dans la capitale thaïlandaise. Après un vol Lyon – Bangkok, vous vous retrouverez au milieu de palais et de temples plus somptueux les uns que les autres :

  • Le Grand Palais : il s’agit du Palais Royal dans lequel se trouve le célèbre Bouddha d’Emeraude ;
  • Le Wat Saket ou « temple de la montagne d’or » : haut de 75 mètres, il domine l’avenue Ratchadamnoen et renferme, au sein de son chedi doré, les véritables cendres du Bouddha.
    Le + : depuis le Wat Saket, vous profiterez d’une vue panoramique sur la ville à couper le souffle ;
  • Le Wat Pho ou temple du Bouddha couché. Il se trouve tout près du Grand Palais et vous émerveillera par ses statues immenses. Il s’agit d’un des plus grands et plus anciens temples bouddhiques de Bangkok, étendu sur 8 hectares dont une partie est dédiée à l’enseignement du massage traditionnel thaï ;
  • Le Wat Arun ou temple de l’aube à Bangkok est un superbe édifice recouvert de céramique. Son Prang de 80 mètres attire les touristes du monde entier ;
  • La Maison de Jim Thompson : autre vestige de l’Histoire du pays, cette maison traditionnelle thaïlandaise a été déplacée d’Ayutthaya à Bangkok dans les années 50. Jim Thompson né James Harrison Wilson Thompson y a vécu. Il est réputé pour avoir accompagné la Thaïlande vers le renouveau de l’industrie de la soie. Sa maison est devenue un musée dans lequel vous pourrez découvrir de nombreux objets d’art asiatique.

Ville d’histoire et de culte, Bangkok est aussi une ville dynamique où la modernité a su prendre sa place dans la vie des habitants.

Bangkok, symbole du boom de la modernité en Thaïlande

thailande-bangkok-vie-nocturne

De l’autre côté du parc Lumphini, on peut voir les buildings qui se dressent au loin. Vous n’avez pourtant pas pris un vol Lyon-New York aux dernières nouvelles. Le récent boom de Bangkok ces 30 dernières années a fait naître les trois quarts des buildings de la ville et des ouvrages de génie civile. La ville a réellement décollé économiquement avec un PIB moyen national de 4880€.

On trouve dans la capitale plus de 100 centres commerciaux de proximité dont l’un des plus réputés est l’IconSiam et ses 8 étages abritant des boutiques de luxe dont plus de 7000 marques thaïlandaises, plus de 100 restaurants et un centre d’art de 16000m2, le SookSiam. Pour des séances shopping alliant plaisir et tradition, faites une halte au Chatuchak, le marché couvert du weekend où vous trouverez souvenirs de la ville, meubles, alimentation, objets anciens, plantes médicinales entre autres…

Autre symbole de la modernité à Bangkok : le Pantip Plaza. Ce centre commercial spécialisé en informatique est connu à l’origine pour ses DVD et logiciels contrefaits vendus sur place. Aujourd’hui, on y trouve des supermarchés de l’informatique immenses.

La modernité de Bangkok transparaît aussi dans sa vie nocturne. A l’image de Khao San Road, le quartier dit « routard » de la ville dont la place centrale est animée 24h sur 24. Entre bonnes affaires, musique, hébergement bon marché et cuisine internationale, c’est un quartier qui ne dort jamais où l’on met à l’honneur aussi bien la délicieuse cuisine de rue que les dernières tendances musicales !

Quand partir à Bangkok ?

La capitale thaïlandaise profite d’un climat tropical où l’on trouve 2 saisons :

  • La saison des pluies de mai à octobre ;
  • La saison sèche de novembre à avril.

Pour visiter Bangkok, il est recommandé de privilégier la période de novembre à mars : il s’agit de la saison plus fraîche, loin des chaleurs étouffantes de l’été (35°C en moyenne).