Home Sous le soleil[Conseils] Eviter la morsure du soleil

[Conseils] Eviter la morsure du soleil

Voyageur solitaire ou entouré, il est des questions qui nous concernent tous. Par exemple, une exposition trop longue ou mal maîtrisée au soleil peut avoir des conséquences graves sur votre santé. Si vous êtes habitués aux plages de sable blanc et aux inévitables coups de soleil annuels, ce petit guide anti surchauffe est fait pour vous !

Quels sont les dangers liés à un soleil fort ?

mutagene

Il existe trois grands dangers liés à une exposition au soleil prolongée imprudemment ou mal maitrisée :

Les UV, qui peuvent provoquer un vieillissement prématuré de la peau, un coup de soleil, un affaiblissement du système immunitaire, un cancer de la peau, des lésions oculaires comme la cataracte.

La déshydratation, qui provoque une soif intense, une peau sèche, froide et pâle, de la fièvre, des maux de tête, des vertiges et des malaises.

L’insolation, qui provoque de la fièvre, des rougeurs, des maux de tête, des crampes musculaires, des nausées et des vomissements.

Les plus petits et les plus âgés sont particulièrement sensibles à ces trois risques, mais il est bien sûr possible d’en souffrir à n’importe quel âge.

La protection des petits (bébé et enfants)

combinaison anti-uv bébé

Attention, les bébés sont extrêmement sensibles au soleil. Leur épiderme est plus fin et n’a pas développé de protection contre les rayons solaires. En outre, la surface de peau d’un nourrisson est bien plus importante qu’un adulte, les conséquences d’un coup de soleil ne sont pas les mêmes !

Jusqu’à un an, il est fortement déconseillé de laisser jouer votre bambin au soleil pendant plus de 10 minutes au moment où ce dernier est le plus agressif (entre 11 heures et 16 heures en été). Vous devez donc prévoir un parasol ou un coin d’ombre où déposer votre enfant. Prenez soin d’emporter également de l’eau ou du lait maternel pour veiller à sa bonne hydratation.

Au niveau des risques liés aux UVA et UVB, il est important de vêtir votre enfant d’un legging et d’un t-shirt anti-uv afin que sa peau soit le moins possible en contact du soleil mordant. Pour les baignades et trempettes, une combinaison ou un maillot de bain anti-uv est obligatoire. Enfin, il ne faut pas oublier les lunettes solaires adaptées pour éviter que les yeux de votre enfant ne s’abîment.

Petit point concernant la crème solaire : vous pouvez en appliquer sur vos petits s’ils ont plus de 6 mois, 20 minutes avant l’exposition puis toutes les deux heures et après chaque baignade. En dessous de 6 mois, la crème solaire n’est pas adaptée.

Il est inutile de vous rabattre sur l’huile solaire : cette dernière est complètement inadaptée aux enfants. Ils risquent plus de mal que de bien, car ce produit protège très mal contre les rayons UV.

La protection des grands (adolescents et adultes)

femme-plage

Lorsque l’on grandit, notre corps développe une protection contre les rayons agressifs du soleil. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut cesser de se protéger !

Les vêtements anti-UV sont aussi adaptés aux adultes, bien que peu en portent. Il s’agit d’une barrière extrêmement efficace contre les risques de vieillissement prématuré ou de cancer de la peau, qui est en outre parfaitement waterproof, contrairement à bon nombre de produits hydratants solaires.

La crème solaire est l’outil le plus répandu pour se protéger des rayons du soleil. Selon le phototype de votre peau, vous devrez utiliser différents indices de protection solaire. Quoi qu’il en soit, il est primordial d’appliquer votre crème solaire 20 minutes avant l’exposition et de renouveler l’application toutes les deux heures et/ou après chaque baignade.

Vous pouvez par contre oublier l’huile solaire, qui ne vous protégera absolument contre le soleil. En effet, l’huile s’applique de façon hétérogène sur la peau, ce qui crée des « trous » sans protection. Or, ces trous contribuent à faire baisser de moitié l’efficacité de la protection solaire. Vous risquez donc de brûler au soleil, ce qui fera autant de bien à votre bronzage qu’à votre mélanome malin !

On oublie donc l’idée saugrenue de bronzer rapidement à n’importe quel prix : un beau bronzage ne s’obtient pas en un jour. Et il ne faut surtout pas arrêter de se protéger sous prétexte que vous l’êtes déjà !

Enfin, comme les petits, n’oubliez pas une paire de lunette de soleil, un couvre-chef léger ainsi qu’une grosse bouteille d’eau pour lutter contre la déshydratation et les autres dangers du soleil.

Vous voilà maintenant parés à affronter le soleil mordant et à bronzer en toute tranquillité, seul ou en famille !